• Yona

First ladie's event at Beth Habad Marseille Centre


Première soirée féminine au Beth Habad Marseille centre sous la houlette de Mouchki Elgrishi.

Une soirée haute en couleurs, en solidarité et en rires.


Cette initiative organisée en l'honneur de Roch Hodesh Adar II a été l'occasion de se réunir pour célébrer la joie. Danses, musique ont rythmé la soirée pour donner le ton de la détente et de la légèreté sans oublier l'objet initial de la réunion ; donner un peu de soi pour ceux qui en ont besoin et sont les plus isolés.


Le Beth Habad Marseille a décidé cette année de s'associer à une cause qui lui tient particulièrement à coeur, tout comme le préconise le Rabbi de Loubavitch. La visite aux malades est en effet l'une des plus grandes mitzva. Comment célébrer la fête de Pourim sans avoir une pensée pour les enfants qui passeront la fête dans leur chambre d'hôpital...


Suite au dévouement des participantes à notre soirée, nous aurons la joie d'apporter des Michloah Manot préparés au Beth Habad pour les distribuer dans les hôpitaux de Marseille et notamment à l'hôpital de La Timone. Chacune des bénévoles a pris le soin de glisser une dédicace à l'intérieur des boîtes en espérant glisser un sourire à l'enfant qui ouvrira la boîte.


Cette soirée a été également l'occasion de rappeler l'engagement du Rabbi pour qui la joie casse inlassablement toutes les barrières, toutes les limites que chacun se fixe parfois à son détriment au quotidien.

Un pas amène une action qui elle-même entraîne un sourire.


Cela a permis au travers de quelques mots de Torah mais aussi et surtout dans l'action et le partage que nous avons tous et toutes la possibilité de réveiller et dévoiler la joie qui est en nous et que par la gratitude, nous pouvons nous reconnecter à notre essence première qu'est la joie.


Oui, la joie de vivre, la joie d'être est bien inhérente à notre existence ; ne perdons jamais de vue cette évidence ô combien trop de fois oubliée par un quotidien que l'on estime jalonner avec difficultés. Mais les difficultés du quotidien en sont vraiment t-elles...


Lorsque l'on ferme les yeux durant le Chéma Israël puis que nous les ouvrons à nouveau ; n'avons-nous pas la possibilité d'insuffler une nouvelle énergie aux instants à venir... Ne pouvons-nous pas nous servir de la puissance de notre Torah pour construire notre quotidien autrement et donner de la place aux valeurs juives dans un foyer sain, serein, équilibré et heureux...



Des valeurs que nous avons essayé de rappeler tout au long de la soirée. C'est dans cette optique que les bougies de Hoch Hodesh Adar II ont été allumées au Beth Habad afin de diffuser cette lumière autour d'une soirée solidaire, généreuse, chaleureuse et pleine de rires.


207 views

offices | services religieux | action sociale

22 rue St Suffren - 13006 Marseille